Entrepreneurs Emplois occasionnels non pourvus

Emplois occasionnels non pourvus pour les entrepreneurs demandeurs d’emploi

Ce matin j’ai pris connaissance d’un article qui a attisé ma réflexion. En pleine période de récolte de la vigne, il manquerait de vendangeurs. Chaque année, les viticulteurs font venir des travailleurs de divers pays comme l’Espagne, l’Afrique du Nord ou l’Europe de l’Est.

vendanges entrepreneurs

Pourtant en France nous avons le Pôle Emploi qui est ce faire le lien entre l’offre de travail des entreprises et les demandeurs d’emploi.

Ainsi pourquoi n’y a-t-il pas une plate-forme d’appels permettant d’appeler les demandeurs d’emplois, en priorité non indemnisés, afin de leur proposer ces emplois saisonniers ou occasionnels ? Il n’est pas question ici de sanctionner, mais bien de donner l’opportunité à des personnes de travailler. Il y a une multiplicité de sites d’annonces d’emploi mais pour ces demandes urgentes les intéressés ne sont pas forcément au courant. Dans une période où le chômage bondit à cause du confinement et des contraintes imposées par l’Etat pour lutter contre le COVID-19, où de nombreux entrepreneurs ont du mettre la clef sous la porte sans droit au chômage dans un marché de l’emploi restreint, beaucoup seraient prêts à s’y mettre dès le moment où la proximité est raisonnable.

Le Pôle emploi (ex ANPE) s’est beaucoup modernisé et amélioré ces dernières années. Chaque demandeur d’emploi a théoriquement un accès direct  par mail ou par site à un conseiller dédié. Cela est de même dans la relation avec les employeurs. Cependant la démarche pro-active reste le talon d’Achille. Il faut absolument sortir des dogmes et mettre en place des agents dont le rôle est de contacter directement les gens pour des demandes urgentes des employeurs non pourvues par les agences d’intérim ou pour les diriger vers l’agence chargée de recruter..

Une ressource psychologique pour l’entrepreneur en transition

Dans la plupart des cas, le fait de découvrir un nouvel univers pourra être un déclic pour le demandeur d’emploi dans le cadre de son projet professionnel, en plus d’une réponse au besoin financier. Un entrepreneur reste souvent un entrepreneur,  mais il a besoin d’une période de pause entrepreneuriale entre deux projets. Il peut aussi avoir besoin de revenus, ou de les compléter, lors de périodes difficiles où il ne peut se verser un revenu.

Aussi, le cas d’un dépôt de bilan, est ressenti comme un échec dur à digérer émotionnellement. Pouvoir se reposer sur un salaire dans un domaine inconnu et à l’air libre peut beaucoup aider des entrepreneurs à se reconstruire pour reconstruire. Psychologiquement, cela peut même être thérapeutique avec en prime la richesse de l’expérience humaine d’être de l’autre côté de la barrière…

A propos Franck Beuttin

Fondateur du Guide du Créateur d'Entreprise, outil de référence depuis 1998. Fondateur de la Société d'Edition/Communication PRODEV. Fondateur de publications économiques et sociales (Formation/Emploi/Tourisme etc.). Journaliste-Rédacteur indépendant. Coach/intervenant/ Formateur en projet entrepreneuriat. Animateur de conférences et séminaires. Expert réseaux et développement d'entreprise. Manager de Projet.
Ce contenu a été publié dans Actualités, Blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.