Créer une entreprise en Franchise

Créer une Entreprise en Franchise !

Lorsque vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise, il existe un moyen de le faire en bénéficiant d’une marque déjà connue du public, d’une aide, d’un soutien logistique, d’une sécurité, d’une assistance. Ce moyen s’appelle la FRANCHISE.

Qu’est-ce que la Franchise ?

La franchise est une collaboration fixée entre deux entreprises qui n’ont pas de lien en capital. D’une part, une entreprise, le franchiseur, propose un ensemble de services comme l’exploitation de sa marque, son enseigne, ses produits, une logistique, une aide, un savoir-faire, des conseils, une technologie, une communication, une publicité, etc. D’autre part, un entrepreneur, le franchisé, exploite la marque et l’ensemble des services proposés par le franchiseur. En échange de ces services, le franchisé devra verser une rémunération au franchiseur, selon les conditions prévues dans un contrat fixant les termes de cette collaboration. Ce contrat s’appelle le contrat de franchise.

Que comprend le Contrat de Franchise ?

C’est un contrat commercial passé entre le franchisé et le franchiseur. Le franchiseur fournit, moyennant rétribution, un ensemble de services détaillés dans le contrat mais qui peut varier d’un franchiseur à l’autre. Le franchisé verse d’abord un droit d’entrée, défini dans le contrat, afin de bénéficier des prestations liées à la phase de création et d’installation, puis paie au franchiseur une rétribution sur le chiffre d’affaires réalisé sous sa marque. Le franchisé a le droit d’exploiter l’enseigne, la marque et le savoir-faire du franchiseur, bien qu’il n’en soit jamais propriétaire. Selon le contrat de franchise il peut aussi profiter des produits, des services, de la plateforme logistique du franchiseur. De son côté, le franchiseur doit une assistance et des services à son franchisé, tels que définis dans le contrat de franchise. Il reste propriétaire de sa marque, de son enseigne et de son savoir-faire. Selon les contrats de franchise, le franchiseur peut aussi être redevable de services d’assistance et de dépannage sur place, de publicité, etc.

Parmi les prestations que peut fournir le franchiseur à son franchisé, et en fonction des conditions du contrat de franchise, citons notamment :

– Une aide à l’installation et au démarrage

– la préparation du dossier financier

– la formation initiale et continue

– le suivi d’aide au démarrage de l’activité

– la publicité de lancement

Un soutien commercial et logistique

– la notoriété d’une marque

– le savoir-faire

– l’étude de marché

– la livraison et le réapprovisionnement

– une plate-forme de distribution

– la publicité nationale

Une aide à la gestion

– une aide à la gestion des stocks

– une aide à la gestion de trésorerie

– une assistance technique

– une assistance commerciale

– une assistance juridique

La Franchise procure de nombreux avantages !

Un entrepreneur qui démarre son activité en franchise a souvent plus de chance de réussirqu’en restant isolé et indépendant, car l’entrepreneur bénéficie d’une aide, d’un soutien et de conseils qui peuvent parfois lui éviter de commettre les éventuelles erreurs de gestion d’une jeune entreprise. Cependant, il n’existe aucune garantie de réussite dans le contrat de franchise et vous supportez les risques habituels d’une gestion de fonds de commerce, de la même manière qu’un indépendant. Le franchisé reste propriétaire du fonds de commerce et de la clientèle, il peut donc en disposer et le céder librement. Pour sa part, le franchiseur se réserve souvent la possibilité d’enlever ou de maintenir son enseigne en fonction des qualités d’exploitation de l’entrepreneur.

Quels sont les inconvénients perçus de la Franchise ?

L’investissement de départ lié à une création d’entreprise en franchise peut sembler plus élevé qu’une création en tant qu’entrepreneur indépendant et isolé. Bien que les frais de création soient les mêmes (achat du fonds de commerce, travaux, stocks, …), il existe un droit d’entrée à verser au franchiseur, au titre de son étude de marché, son assistance à la création, sa présence au démarrage de l’activité. Mais cet appui évite à l’entrepreneur des dépenses qu’il aurait pu faire s’il s’était lancé seul. Certains franchiseurs peuvent aussi avoir des exigences de travaux ou d’emplacement plus spécifiques qu’un entrepreneur indépendant.

En plus du droit d’entrée, il existe aussi une rétribution que doit verser le franchisé au franchiseur. Cette rétribution est calculée sur le chiffre d’affaires, et dure tant que l’enseigne ou la marque est exploitée. Elle diminue un peu la marge de l’entrepreneur mais l’usage d’une marque connue facilite le développement du chiffre d’affaires. Le sentiment de totale indépendance existe moins en franchise, puisque le franchiseur est justement là pour vous assister dans votre entreprise. De même votre approvisionnement doit souvent passer par votre franchiseur, qui peut, selon le contrat, vous imposer une exclusivité dans sa marque.

Cependant, la Franchise ou les autres formes de commerces organisés vous donneront finalement de meilleures chances de réussite et une meilleure rémunération au final.

Comment bien se préparer pour entreprendre en Franchise ?

Vous devez tout d’abord effectuer un travail personnel de recherche d’idée, de motivation pour entreprendre. Par quel secteur d’activité êtes-vous attiré ? Quelles sont les contraintes que vous êtes prêt à accepter ? Vous devez réfléchir également à la forme d’entreprise que vous souhaitez. S’agit-il d’une création ou d’une reprise ? Commencez aussi à réfléchir aux moyens financiers dont vous pourriez disposer pour mener à bien votre projet. Contactez les franchiseurs qui correspondent le mieux à votre projet et comparez les offres de services et les conditions financières de chacun. Ainsi, vous retiendrez le franchiseur qui correspond le mieux à vos souhaits. Les salons professionnels peuvent vous aider dans votre démarche en vous faisant rencontrer des franchiseurs dans le secteur qui vous intéresse. N’hésitez pas à consulter les informations disponibles sur la qualité et le sérieux du franchiseur sélectionné, car vous allez signer avec lui un contrat de partenariat qui peut durer plusieurs années.

De même, avant de vous engager, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs franchisés déjà en exercice dans l’enseigne que vous aurez choisie, afin de connaître leurs impressions. Une fois votre franchiseur sélectionné, vous recevez de sa part un Dossier d’Information Pré-contractuel (DIP). Ainsi vous pourrez étudier avec lui, dans le détail, la faisabilité de votre projet, l’apport, le financement, la motivation, l’implantation etc. Ce dossier vous permet de bien connaître le franchiseur et les conditions dans lesquelles fonctionnera votre relation, une fois le contrat signé. Vous disposez d’un délai de réflexion minimum de 20 jours entre la remise de ce document et la signature définitive du contrat de franchise.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.