2015 : baisse des charges RSI pour les indépendants.

2015 : baisse des charges RSI pour les indépendants;

Pour tous les travailleurs indépendants A partir du 1er janvier 2015, la somme minimale à payer en cotisations sociales sera réduite pour les travailleurs indépendants, grâce à une baisse drastique de la cotisation minimale d’assurance maladie-maternité qui passera de 40% à 10  % du plafond annuel de la sécurité sociale alors que les cotisations minimales d’assurance vieillesse de base passeront de 5,25  à 7,7% du plafond de la Sécurité sociale.

En ce qui concerne les Auto-Entrepreneurs Dès janvier 2015 : baisse des cotisations d’allocations familiales : -Activités de vente : 13, 3% (contre 14, 1 % actuellement) -Prestations de services : 22,9 % (contre 24,6 % actuellement) -Activités libérales relevant de la CIPAV : 22,9 % (contre 23,3% actuellement); Les régimes auto-entrepreneur et micro-entreprises vont à terme fusionner. En effet, une réforme en cours d’étude doit permettre de déboucher sur un régime unique de micro-entreprise pour début 2016 afin de faciliter le sortie du régime de l’auto-entreprise vers un régime au réel. Ce régime réel deviendra d’ailleurs beaucoup plus intéressant pour mieux y accéder.

Les minima au RSI vont aussi baisser pour les indépendants qui font peu de Chiffre d’affaires

Pour les auto-entrepreneurs, sur leur chiffre d’affaires, les taux du RSI seront en baisse de 0,5 à 2 points en fonction de leur activité.

Focus sur le statut Auto-entreprneur

Il faut noter qu’une création d’entreprise sur deux se fait, aujourd’hui, sous statut auto-entrepreneur. Ils sont près d’1 million dans ce cas en France. Notons cependant que nombre d’entre-eux choisissent mal leur statut car il n’est pas adapté à toutes les activités et peut coûter beaucoup plus cher en charges et impôts qu’un statut classique. En effet, la TVA non déductible sur les achats peut être très pénalisante, tout comme les charges basées sur le Chiffre d’affaires et non sur le bénéfice. En gros, si vous équilibrez vos dépenses et vos charges afin d’acquérir des clients à prix coutant, vous paierez plus de charges qu’une société. Idem si vous êtes théoriquement en déficit, le statut auto-entrepreneur n’en tient pas compte. Alors si en plus vous envisagez d’embaucher un jour, ce statut est à oublier définitivement.

Le Guide du Créateur d’Entreprise est l’outil qui va vous permettre de tout analyser pour faire les bons choix. Il ne coûte que 7€ (+3€ de frais  d’envoi). N’hésitez donc pas à en faire l’acquisition en fonction de votre Région sur www.guideducreateur.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.